Libellés

mercredi 18 novembre 2009

La vieille dame qui n'avait jamais joué au tennis et autres nouvelles qui font du bien

L'autre jour, l'Ôm a couru la ville pour me ramener une BD qui, disait-il, devrait me plaire. Je me méfie toujours un peu du "ça devrait te plaire" vu que la dernière fois, je me suis retrouvée avec le manga yaoi  "Gakuen Heaven" entre les pattes (que j'ai apprécié à sa juste valeur cela dit en passant, parce que de fait, l'Ôm sait ce qui me plait!). C'est donc avec une certaine surprise que j'ai découvert la couverture de "La vieille dame qui n'avait jamais joué au tennis et autres nouvelles qui font du bien" de Zidrou, un p'tit scénariste bien de chez nous qui plus est!


Cette BD est en fait un magnifique recueil de tranches de vies aussi diverses et variées que peut l'être chacun d'entre nous. Chaque histoire y a son lot de joie, de peine, de beauté, mais aussi de nostalgie, et de tristesse. On passe du sourire aux larmes et vice versa sans même s'en rendre compte, si pas les deux en même temps parfois. Une fois terminée, on referme cette BD avec douceur, le sourire aux lèvres avec encore dans la tête plein d'images marquantes douce-amère. Et on se prend à rouvrir souvent ce livre pour se replonger dans cet univers composé de vies qui pourraient bien être les notres ou celle de quelqu'un qui nous entoure.


Zidrou s'est entouré de petits génies pour mettre en image ses beaux scénarios: pas moins de neufs dessinatrices et dessinateurs de talents: Colombo, Cordoba, Gili, Homs, Hureau, Lafebre, Sempere, Siri et Van Beughen. Choisir laquelle des nouvelles est ma préférée revient à demander à un enfant si il préfère sa maman ou son papa, mais celles qui m'ont définitivement marquées sont sans conteste Coltrane et la vieille dame qui n'avait jamais joué au tennis de Lafebre, les brûlures et Arthur de Hureau, et l'intimité (première scène) de Homs.

D'ailleurs, une phrase me revient en mémoire qui me fait monter les larmes aux yeux: "Arthur, petit chevalier sans armure, qui, jamais n'aura sa photo dans le couloir de la maternité... Pour toi, je ferai brûler des feux de camp à en rendre jaloux tous les soleils du ciel".

Voilà, je chiale, s'malin...

Putain mais allez acheter cette BD au lieu de me regarder en ricanant, et prenez un paquet de Kleenex en passant parce que c'est juste beau, tout simplement.

3 commentaires:

Sylvie a dit…

Ca a l'air super ! Ca me fait un peu penser au dessin de Manu Larcenet, entre autres dans la série "le combat ordinaire". Tu connais ? Si non, je peux te les passer.
Dans le genre "nouvelles" en BD, il y a aussi "l'orme du Caucase" de Taniguchi : il me semble qu'on en a déjà parlé ensemble, en tous cas avec Olivier. Au fait, l'Ôm ne fait pas ses achats à la F... ?
Bisous :-)

ohubin a dit…

Si si mais la bd était épuisée à cet endroit ^^

Sinon le combat ordinaire j'adore aussi, Sun un poil moins, y'a aussi la série retour à la terre de lui que j'aime beaucoup.
Taniguchi, bien sur lui c'est un dieu de l'ordinaire.
Mais la vieille daem... ça c'est encore un cran au dessus dans l'émotion je trouve.

Sylvie a dit…

Bon, il va donc falloir que j'aille faire mes petites courses : BD et kleenex !!!

Bienvenue ici ! Welcome !

Un joyeux bordel et un véritable mic-mac de ce que j'aime (ou pas), avec photo, jeux débiles, sondages navrants, bref, ma vie quoi ;) N'hésitez pas à laisser un p'tit mot!
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...