Libellés

mardi 18 novembre 2014

Et puis y a des weekends comme ça...

Je suis quelqu'un de plutôt casanier. J'aime bien sortir, mais pas plus que ça. Après tout, ça veut dire se laver les cheveux (au lieu de laisser la nature faire son oeuvre de graissage capillaire), s'habiller (au lieu de traîner en robe de nuit en pilou et poils de clebs dans laquelle j'ai l'air d'une folle aux chiens), sortir dans le dehors (hack!) et avoir des contact avec les gens (double hack!). Attention, mes amis ne sont pas des gens! Ce sont mes amis. Détail qui a son importance.

Et pourtant, ce weekend fut riche en événements et sorties! Mais que de joie, de rires, de découvertes, de rencontres, de retrouvailles et de partage! 

Tout compte fait, sortir, ce n'est pas si mal que ça. Et en plus, mes cheveux sont propres maintenant...

De l'avantage d'organiser un lunch entre copines chez soi: non seulement on reçoit de superbes fleurs, mais en plus on hérite des restes! Goinfrages en règle, j'vous dit qu'ça! 

Le splendide bouquet de mon amie Sab
(et mon Bouddha protecteur, cadeau de Dau!)

La magnifique orchidée de mon amie Nat

Le salon du parfum à Woluwé dimanche matin. J'y retrouve mon ami et mentor en parfum, Dau, qui me fait toujours éclater de rire avec ses remarques et m'impressionne toujours autant de par sa connaissance en parfums, et qui m'a présentée à Frédéric Sacone, l'assistant du nez officiel de Guerlain (Thierry Wasser), et son compagnon, Bastien. Très grand moment pour moi, honorée que j'étais de faire la bise à Frédéric! La veille, je sautillais partout à la maison en fredonnant "je vais voir Fred Sacone, lalala, Fred Sacone". Une vraie gamine...

Dau (qui était malade et crevé), Bastien, une dinde au comble de la joie et Fred Sacone

Une très belle rencontre en tout cas. Fred a su rester simple, discret, à l'écoute, bref, une très belle personne qui ne se prend pas la tête et ne l'a pas perdue. Pourtant, travailler en tant que nez chez Guerlain et s'occuper de la gamme des Exclusifs en aurait noyé plus d'un dans son égo. Mais pas lui. C'est aussi, bien évidemment, un passionné, tout comme Bastien. Toujours à l'affût de vieux flacons historiques Guerlain (de préférence avec la fragrance encore intacte dedans), nous avons arpenté les étals du salon en leur compagnie, les yeux brillants devant les flacons de Parure de Guerlain (malheureusement des factices).

Dau, Bastien et Fred à la recherche du flacon perdu 

Haaa ce flacon de Parure! Quelle beauté! 
(mais 80 boules pour un factice, c'est non quoi)

Nous avons fini au Cook & Book devant un cheeseburger avant que Fred et Bastien ne reprennent la route pour Paris, le sac rempli de vieux flacons et le coffre plein des cadeaux que David-au-grand-coeur leur avait fait lors de leur visite à la Haute Parfumerie Place Vendôme.

Fred et Bastien, si vous lisez ces quelques lignes, ce fut un réel plaisir de vous rencontrer! Je vous envoie de la bière belch' bizarre, du sirop de Lièch' et des cuberdons quand vous voulez! 

La journée a continuée sur la lancée des belles surprises par les retrouvailles avec un ami perdu, exilé en Uruguay et de passage à Bruxelles. Rencontré au club d'iaido Yaegaki Kai, Gérard c'est avec une joie sans égale que je t'ai revu. Tu n'as pas changé d'un iota. Ca m'a fait si chaud au cœur de te voir, tu n'as pas idée! 

Un belch' uruguayen, une Loutre folle de domination du monde et une Ourse au poil brillant

Comment finir une journée si riche en rebondissements et en joie? En la passant auprès d'une nouvelle amie qui a intégré mon cercle très fermé de folles-dingo grâce aux Demoiselles de Bruxelles: j'ai nommé la belle Aurore, ma poupée de porcelaine fine. Une belle et douce soirée chez elle à siroter des latté au sirop pumpkin spice accompagné de crêpes au lait d'amandes et à regarder son chat, la petiote Kara, faire l'équilibriste sur le dos d'une chaise. 

Et maintenant, la photo du jour: à quoi vous fait penser cette poire?

a) à une poire vintage
b) à une vieille couille mollassonne
c) au menton bloblotant de Tonton Charlie



3 commentaires:

archambeau dominique a dit…

NB: la couille molle, c'est du Guerlain!

Bastien a dit…

Ce fut un réel plaisir également. Moi, grand timide, j'avais un peu peur de la rencontre avec le grand Dau. Mais finalement, ça a été. Vous êtes adorables tous les deux.
Je vote a,b,c pour la poire avec une préférence pour la b :)

B.

SnowchanBxl a dit…

Etait-ce réellement nécessaire de donner un choix multiple ? Pour moi, c'était b d'office !
Là tu m'épates, quand on se remet à l'échelle de ta journée, moi, j'aurais déjà été saturée au moment où on s'est vus.
Langue rappeuse de Loutre sur ta joue.

Bienvenue ici ! Welcome !

Un joyeux bordel et un véritable mic-mac de ce que j'aime (ou pas), avec photo, jeux débiles, sondages navrants, bref, ma vie quoi ;) N'hésitez pas à laisser un p'tit mot!
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...